No et Moi

17:33

Me voilà dans une nouvel chronique. Le livre que je vais vous présenter est un de mes plus grand coup de cœur, puisque je l'ai lu plus de 10 fois.

Résumé:
Lou Bertignac a 13 ans, un QI de 160 et des questions plein la tête. Les yeux grand ouverts, elle observe les gens, collectionne les mots, se livre à des expériences domestiques et dévore les encyclopédies. 
Enfant unique d’une famille en déséquilibre, entre une mère brisée et un père champion de la bonne humeur feinte, dans l’obscurité d’un appartement dont les rideaux restent tirés, Lou invente des théories pour apprivoiser le monde. A la gare d’Austerlitz, elle rencontre No, une jeune fille SDF à peine plus âgée qu’elle. 
No, son visage fatigué, ses vêtements sales, son silence. No, privée d’amour, rebelle, sauvage. 
No dont l’errance et la solitude questionnent le monde.
Des hommes et des femmes dorment dans la rue, font la queue pour un repas chaud, marchent pour ne pas mourir de froid. « Les choses sont ce qu’elles sont ». Voilà ce dont il faudrait se contenter pour expliquer la violence qui nous entoure. Ce qu’il faudrait admettre. Mais Lou voudrait que les choses soient autrement. Que la terre change de sens, que la réalité ressemble aux affiches du métro, que chacun trouve sa place. Alors elle décide de sauver No, de lui donner un toit, une famille, se lance dans une expérience de grande envergure menée contre le destin. Envers et contre tous.


Mon avis:

C'est un livre qui m'a énormément touché, puisque le sujet sur les SDF est un sujet qui m'est très sensible. Au départ, le livre était une lecture scolaire au collège. En le lisant, j'ai été très touchée par la jeune SDF, No. Son passé m'a ému, sa façon de se battre pour pouvoir manger, dormir dans un endroit chaud. Et puis, il y a Lou, cette jeune lycéenne, qui est quelqu'un de très intelligente pour son âge, qui veut connaître tous de la vie, qui sait ce qu'elle veut, qui va vouloir prendre des risques pour pouvoir partir à la découverte de la vie et qui sait se débrouiller seule sans ses parents.

Je trouve que No, est très quelqu'un de très courageuse. Elle veut se battre afin de pouvoir refaire une nouvelle vie, c'est le personnage de l'histoire qui m'a beaucoup touché, je me suis beaucoup attaché à elle, j'ai pu rentrer facilement dans la peau de celle-ci. Au cour de l'histoire, j'ai d'ailleurs pleuré sur sa propre histoire, lorsqu'elle explique le comment elle s'est retrouvée à la rue, sa famille, celui qu'elle aime.

No et moi n'est pas qu'un livre, c'est aussi un film. Lorsque j'ai vu le film pour la toute première fois, c'est comme si je lisais le livre. J'ai d'ailleurs pu observer d'avantage l'expression, les émotions des deux filles (No et Lou), j'ai pu ressentir l'effet d'être à la rue, de "galérer" à pouvoir manger et trouver un endroit où dormir. Le film est très réaliste et beaucoup plus touchant que le livre.L'amitié entre ces deux jeunes femmes est à la fois très étonnante et très belle.

En point final, je conseille vraiment le livre à tous le monde ainsi que le film.


Petite info:
En date du 1er Janvier 2014, d'après l'INSEE, le taux de SDF aurait augmenté de plus de 50% en 3 ans. Plus de 3 millions de personnes sont en situation précaire, mal logés, à la rue. Ce n'est pas que des hommes ou des femmes, ce sont aussi des enfants.

Et vous ? Avez-vous lu le livre ? Vu le film ? Vous en avez pensé quoi ?

A très bientôt pour une nouvelle chronique

You Might Also Like

1 commentaires

Popular Posts

Like us on Facebook

Flickr Images